Tōdai-ji: Le temple de la démesure!

Rédigé par Sandrine Publié le 13/03/2017
Intérêt
Accès
500¥ (300¥ enfant)

Le Tōdai-ji ( 東大寺 ) est l'un des temples les plus impressionnants du Japon. Il se situe à l'ouest de Nara, au pied du mont Wakakusa, à environ 1h de Kyoto. Je me souviens de sa découverte comme si c'était hier. C'était en mai 2010. Flo l'avait également découvert 15 jours avant moi et nous avons tous les deux eu les mêmes impressions. On ne peut que se sentir tout petit face à l'imposant bâtiment de bois, le Daibutsu-den, qui est encore aujourd'hui le plus grand bâtiment en bois du monde! On comprend donc pourquoi le Tōdai-ji est si célèbre! Il est d'ailleurs classé au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Dans l'enceinte du Todai-ji, devant le Daibutsu-den

La première porte du Tōdai-ji: Nandai-mon

Pour accéder au complexe du Tōdai-ji, il faut d'abord franchir la grande porte en bois de Nandai-mon. Elle se situe au bout d'une large et longue allée de 230 mètres bordée par un joli parc. La porte est gardée par deux statues musclées de 8,4 mètres de haut qui représentent les deux rois du Tōdai-ji, appelés "Ni-ō".

La porte Nandaiman, complexe du Todai-ji, Japon

La promenade sur l'allée qui mène au Daibutsu-den est très plaisante et agréable, surtout au printemps. Ne soyez pas surpris de vous retrouver parmi la foule. Le site est très populaire et de nombreux touristes (japonais ou étrangers) viennent visiter ce lieu célèbre ainsi qu'un bon nombre de classes en sortie scolaire. D'ailleurs, vous serez peut-être alpagués par des enfants aux chapeaux colorés (en classe de primaire) ou des adolescents en uniforme (collègue ou lycée) qui auront quelques questions à vous poser. Prêtez-vous au jeu et ils seront ravis de vous poser leurs questions afin de pratiquer leur anglais!

Lors de votre balade, vous serez très certainement surpris de voir des daims partout! A Nara, comme sur l'île de Miyajima, les daims sont en libertés dans la ville et se sont très bien accoutumés à l'homme. Ils ne sont pas du tout farouches et vous pourrez les approcher de près. Les daims sont surtout concentrés vers les parcs au pied du mont Wakakusa et sont donc très présents aux abords du Tōdai-ji. D'ailleurs, si vous souhaitez les nourrir, des petits sachets de crackers sont commercialisés à 150 ¥.

Un daim à Nara

Après avoir passé la grande porte Nandai-mon, la grande allée se poursuit encore sur 200 mètres avant d'arriver à l'enceinte principale du temple.

L'histoire du Tōdai-ji

L'histoire du Tōdai-ji commence en 728. Petit à petit, le temple se développe et prend de l'importance, surtout lorsque la capitale du Japon est déplacée à Nara en 743, date à laquelle démarre la construction de l'immense bouddha de bronze abrité au sein du Daibutsu-den. En 752 l'ensemble de l'édifice est complété par des bâtiments annexes. Le Tōdai-ji, devenu célèbre, entre alors dans une aire d'influence importante. On y vient depuis tout le Japon, au point que l'Empereur Kammu aurait décidé de fuir Nara en 784 pour s'installer à Nagaoka (à plus de 400km de là) afin d'échapper à l'autorité religieuse, dit-on, même si d'autres motivations ont été également évoquées.

Le temple fut ensuite reconstruit plusieurs fois, au gré des tremblements de terre ou des guerres. La structure visible aujourd'hui date de 1709.

Si vous êtes intéressés par l'ensemble de l'histoire du Tōdai-ji, vous pouvez consulter le site officiel (en anglais) qui propose un historique complet.

Le Daibutsu-den: l'impressionnant hall du Tōdai-ji

Une fois que vous aurez atteint la seconde porte en bois qui marque l'entrée dans l'enceinte principale, vous devrez vous acquitter des 500 ¥ de frais d'admission / 300 ¥ pour les enfants. Une fois la formalité accomplie, vous découvrirez alors l'imposant Daibutsu-den, l'immense bâtiment en bois qui abrite un grand bouddha de bronze.

C'est à cet instant que l'on se rend compte de la démesure du bâtiment!

Le temple est réellement immense avec ses 57 mètres de long pour 50 mètres de large et 48 mètres de haut. Et encore, il faut savoir que la longueur du bâtiment actuel ne représente que les 2/3 du bâtiment d'origine qui était encore plus imposant! En effet, lors de sa dernière reconstruction en 1692, l'édifice a été rogné sur sa largueur car le budget n'était pas suffisant. Par contre sa hauteur et sa profondeur son restées inchangées et sont fidèles à la construction d'origine.

L'impressionnant Daibutsu-den (Todai-ji)

Les photos ne lui rendent pas hommage car on ne se rend pas bien compte de sa taille. Après avoir franchi la porte de l'enceinte, 90 mètres nous séparent encore du grand bâtiment. Dans la cour, les espaces verts sont impeccablement entretenus.

L'on arrive maintenant face aux 3 immenses portes de bois du Daibutsu-den. Comme tout le reste, elles sont démesurées! On se sent tout petit à côté! D'ailleurs je n'ose pas imaginer leur poids quand il faut les pousser.

Une fois à l'intérieur du temple, on découvre le Daibutsu, un immense bouddha de bronze de 15 mètres du haut et pesant environ 300 tonnes! Il est très impressionnant! Il représente Vairocana (à ne pas confondre avec Siddhārtha Gautama) et est entourée de deux statues de bois (boddhisattva ou gardiens du bouddha) plus petites. D'autres statues sont également présentes dans l'enceinte du Daibutsu-den.

Le bouddha Daibutsu au temple Todai-ji

Le bouddha Daibutsu au temple Todai-ji

Un peu plus loin, une maquette de l'ensemble de l'édifice nous permet de réaliser l'ampleur de la construction, sachant que le temple ne se limitait pas au bâtiment principal mais qu'il était également encadré par deux immenses pagodes de plus de 100 mètres de haut, aujourd'hui disparues.

En se promenant à l'intérieur du temple, une chose étrange attire notre attention. L'un des poteaux de bois est troué à sa base. La taille du trou correspondrait à celles des narines du Daibutsu, le grand bouddha de bronze. La légende dit que ceux qui passeront à travers l'orifice atteindront l'éveil lors de leur prochaine vie! Voila pourquoi vous verrez beaucoup de monde s'engager la tête la première dans le petit trou, devenu aujourd'hui une sorte d'attraction!

Poteau de bois troué - Todaiji

Pour éviter l'affluence, on vous recommande de découvrir le Tōdai-ji idéalement en tout début de journée, vers 8h00. Attention car il ferme tôt, entre 16h30 l'hiver et 17h30 l'été.

Le musée du Tōdai-ji

Après la visite du temple, vous pourrez également découvrir le musée attenant au Tōdai-ji, situé à proximité de la porte Nandai-mon. Il propose de découvrir une large collection d'objets religieux ainsi que de nombreuses statues. L'entrée coûtera 500 ¥ (pour le musée seulement) /300 ¥ pour les enfants, ou 800 ¥ si vous combinez le musée et le Daibutsu-den / 400 ¥ pour les enfants.

L'avis de Flo

Il faut le voir pour le croire, tant se bâtiment est fait de démesure. Mais il ne s'agit pas que du Tōdai-ji, les alentours du temple appellent à la sérénité et au repos, une vraie plongée dans le Japon religieux!

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire