7 étapes pour découvrir le Nord de Big Island

Rédigé par Flo Publié le 22/06/2017

La partie nord de Big Island est plutôt atypique. C’est une zone plutôt plutôt tempérée et humide qui tranche avec la sècheresse qui règne au sud-ouest de l'île. En parcourant les routes de la pointe de l'île, les paysages se succèdent et ne se ressemblent pas.

Partons donc en direction du nord, depuis les herbes jaunes parsemant les champs de lave, jusqu'à la vallée verte de Waipio, sur les traces du roi Kamehameha 1er.

Les temples et sites historiques

Pu'ukohola Heiau National Historic Site

A environ 1km de la jonction des routes 19 et 270, le Pu'ukohola Heiau National Historic Site est le premier point d'intérêt de notre périple au nord. Il s'agit de l’emplacement du plus grand heiau (ancien temple) restauré d’Hawaii.

Érigé sous les ordres de Kamehameha 1er en offrande au dieu de la guerre Kukailimoku, il fut construit en 1790 et 1791 suivant une prophétie qui donnerait la force à l’armée du jeune roi pour conquérir et unifier les îles de l’archipel hawaïen. Ce qui fut fait en 1810. Il s’agit aujourd'hui de l’un des derniers bâtiments sacrés construits à Hawaii avant l’influence des pays occidentaux.

Pu'ukohola Heiau

Selon les croyances, les pierres qui ont servi à construire le temple sont passées de main en main depuis la Pololu Valley, située à plus de 40km. Cette structure de pierre a été particulièrement bien préservée, si bien que la restauration n’a été que très légère. Comme pour la plupart des bâtiments historiques hawaïens, il ne reste guère que les murs, le reste des édifices étant constitués de matériaux dégradables comme les troncs, les feuilles, les branches… des cocotiers ou palmiers.

Le visitor center est riche en documentation, et si vous venez en période hivernale, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des baleines au large, Pu’ukohola pouvant être traduit par « la colline des baleines ». Vous découvrirez également ici d’autres temples comme le Mailekeini Heiau construit au 16ème siècle ou encore le Hale o Kapuni, un temple submergé dédié au dieu des requins.

Notre avis

Nous voulions faire ce temple le dernier jour de notre périple sur Big Island, mais pressés par le temps, (ne jamais sous-estimer le nombre de merveilles que réserve chacune des îles hawaïennes), nous avons seulement pu observer le site depuis la route 270 qui la domine. Mais il s’agit clairement d’un site à découvrir, l’aspect historique de premier plan en fait une visite quasi obligatoire.

Lapakahi State Historical Park

Plus au nord, à environ 20km du Pu’ukohola Heiau, le Lapakahi State Park met en avant l’habitat traditionnel des anciens hawaïens. Un village préservé qui nous en apprend plus sur le quotidien de la vie à Hawaii avant l’arrivée du Captain Cook et du mode de vie occidental. On y trouvera notamment des ustensiles en pierre utilisés à l'époque.

Maison reconstituée LapakahiOutils pour récolter de l'eau à Lapakahi

Il faudra marcher quelques centaines de mètres pour découvrir les différents lieux. N’oubliez pas de prendre la brochure (en anglais) au niveau du cabanon situé au milieu du parking, ou sur les tableaux à l'entrée. Elle qui vous guidera au travers du village grâce aux numéros inscrits à chaque édifice. Elle nous en dira plus sur les activités locales comme la pêche, les rituels, la gestion de l’eau, ou encore les jeux... Un habitat a également été conservé dans son intégralité pour toucher du doigt ce à quoi ressemblait une maison de l’époque.

Vous pouvez vous en tenir au parc, mais sachez que d’autres traces d’habitations un peu plus « dans leur jus » se trouvent aussi au sud du village et sont atteignables à pied (voir Google Maps).

Notre avis

La découverte de ce site permet de bien s'imaginer comment vivaient les hawaiiens autrefois. Même s'il ne reste quasiment plus que les pierres qui servaient aux bases des édifices, la visite du site est intéressante sur le plan culturel. On se rend alors compte des difficultés quotidiennes auxquelles étaient confrontés les premiers habitants de l'île.

Kohala Historical Sites State Monument (Kamehameha birthplace)

Lieu de naissance de KamehamehaVous l’aurez compris, le roi Kamehameha 1er a une place particulière dans le coeur des hawaïens. Le lieu où est né l’unificateur des îles d’Hawaii ne peut être qu’un lieu sacré, et c’est précisément de quoi il est question ici.

Malgré la symbolique du site, il n’y a ici pas grand-chose à voir, hormis la reconstitution de la frêle bâtisse où est né le futur roi et les quelques amoncellements de pierres délimitant la zone ainsi que les ruines du temple voisin, le Mo’okini Heiau, sacré dans la culture hawaïenne.

Notre avis

Vous aurez traversé et vu certains des sites les plus importants pour les natifs hawaïens en remontant cette partie nord-ouest de Big Island. De notre point de vue, il n’est pas nécessaire de s’arrêter religieusement sur chaque site, à moins d’être un passionné de l’héritage des temps anciens sur l’archipel.

Nous n’avons fait qu’une partie des lieux précédemment cités car malheureusement, ou heureusement, l’île regorge de tellement d’autres trésors qu’il nous a fallu faire des choix. Dans l’optique de la préparation d’un futur voyage, je vous encourage à répertorier ces lieux. Il sera temps sur place de décider si vous aurez la motivation et le temps de faire tous ces points, ou si finalement il sera préférable de passer quelques-uns de ces sites pour mieux en découvrir d’autres.

Personnellement, on s’est pas mal torturés : "On s’arrête ou pas ?" - "Ouais mais on ne reviendra certainement pas, ce serait dommage de passer à côté sans s’arrêter" – "Peut-être mais on devra sacrifier du temps un peu plus loin…" etc...

Choix difficile n’est-il pas ?

La statue de Kamehameha 1er

En poursuivant sur la route 270 en direction du nord, vous pourrez apercevoir la célèbre statue de Kamehameha 1er située au centre du village de Kapaau, à droite de la route. Cette statue a d’ailleurs une histoire particulière…

Statue de Kamehameha 1er

Initialement destinée à être érigée en face du Iolani Palace sur Oahu, la statue fut forgée à Florence en Italie en 1880. Le navire qui la transportait à Honolulu coula aux îles Falkland. Croyant avoir été perdue en mer, une statue de remplacement fut commandée et mise en place dans le centre-ville d’Honolulu, ce qui fait d’elle l’un des endroits les plus photographiés d’Oahu.

Cependant, la statue originale fut miraculeusement retrouvée en 1912. La statue a été restaurée et placée ici, au centre de Kapaau, près du lieu de naissance de Kamehameha.

Mais qui est le roi Kamehameha 1er?

Nous parlons de Kamehameha 1er depuis quelques paragraphes, mais qui est-il ?

Grand guerrier, diplomate et leader, Kamehameha 1er unifia les îles d’Hawaï en un seul royaume en 1810 après des années de conflits. Kamehameha 1er était destiné à la grandeur dès sa naissance. Une légende hawaïenne prophétisait qu’une grande lumière dans le ciel avec des plumes comme un oiseau signalerait la naissance d’un grand chef. Les historiens pensent que Kamehameha est né en 1758, l’année du passage de la comète de Halley au-dessus d’Hawaï.

Le nom de naissance du futur roi était dans un premier temps Paiea afin de le cacher des guerres de clans dans la vallée isolée de Waipio sur la côte de Hamakua juste après sa naissance (voir Waipio Valley Lookout). Une fois les menaces de mort passées, Paiea est sorti de sa cachette et a été rebaptisé Kamehameha (Le Solitaire). Kamehameha a été formé aux arts de la guerre et sa force légendaire a été attestée lorsqu’il a renversé la Naha Stone, qui pèse entre 2.5 et 3.5 tonnes. Selon la légende, quiconque avait la force de déplacer la Naha Stone régirait les îles hawaïennes. Aujourd’hui cette pierre peut encore être observée à Hilo, en face de la bibliothèque publique (Waianuenue Avenue).

Statue de Kamehameha 1er à Kapaau

A cette époque, la guerre entre les chefs était répandue dans toutes les îles. En 1778, le Capitaine James Cook arriva à Hawaï, en harmonie avec les ambitions de Kamehameha.

Avec l’aide d’armes et de conseillers occidentaux, Kamehameha gagna de féroces batailles à Iao Valley à Maui et à Nuuanu Pali à Oahu. Le temple Puukohola Heiau (voir plus haut) fut construit comme une forteresse sur la Kohala Coast en 1790, prophétisant la conquête de Kamehameha dans les îles. En 1830, lorsque le roi Kaumualii de Kauai accepta de devenir tributaire du royaume de Kamehameha, la prophétie fut finalement accomplie. Kamehameha passa ses derniers jours à Kailua-Kona, sur la côte ouest de son île natale.

L’unification  des îles hawaïennes par Kamehameha a été  significative non seulement parce qu’il s’agit d’une avancée incroyable dans l’histoire de l’archipel, mais aussi parce que, avec des règles différentes, les îles auraient pu s’entre déchirer face aux différents intérêts des occidentaux.

Pololū Valley

Pololū Valley Lookout

Tout au bout de la route 270, se trouve le Pololū Valley Lookout. Il s'agit non seulement d'un point de vue superbe sur la luxuriante Pololū Valley, comme son nom l’indique, mais aussi du départ du trail qui descend dans la vallée.

Après vous être stationnés sur le petit parking au bout du cul-de-sac, vous pourrez descendre au cœur de cette vallée sauvage, et vous isoler un peu des autres visiteurs qui restent pour la plupart en haut du coteau. Une fois en bas, vous aurez l’occasion de prendre de superbes photos, car finalement le fond de la vallée est plus photogénique que le lookout. Nnos photos ne rendent malheureusement pas hommage au lieu, le mauvais temps étant de la partie.

Pololu lookoutSur le Pololu trail

Attention, en cas de mauvais temps, ce chemin peut être très glissant et la vue moins exceptionnelle.
Pensez à prendre en compte le dénivelé d'un peu plus de 100 mètres qui peut être épuisant au retour.
Nous vous déconseillons  également de vous baigner ici, les courants étant puissants et la plage de galets n’est pas des plus confortables.

Une fois la vallée traversée, vous pourrez continuer le trail jusqu’à l’autre crête, pouvoir découvrir la Honokane Nui Valley, au bout de 4 km depuis le parking. Vous pouvez sinon vous contenter de la vue depuis la plage et tout remonter pour revenir au parking. Cette alternative devrait vous prendre un peu moins d'une heure pour parcourir les 2,4 km aller/retour jusqu'à la plage.

La route 250

Rebroussons maintenant la route 270 et tournons à gauche sur Kynnersley Road, 1 mile (1.6km) après la statue Kamehameha à Kapaau. Désormais, nous ne quitterons plus la route 250 avant de retourner sur la route 19.

Je qualifierai cette voie située sur le flanc du volcan Kohala de "Scenic Road" car elle est bucolique. On passe au milieu des petits cratères, des pâturages et des fermes. C’est très agréable et me fait penser un peu à l’Auvergne, en France.

Route 250 Big Island

Prenez le temps de vous baladez ici, où l'air devient plus frais. Nous sommes à 1000 mètres d'altitude et l'herbe est douce et épaisse. Il y a d'ailleurs de nombreux ranchs ici, qui font la notoriété de la ville de Waimea.

Après cet épisode champêtre, nous arrivons au carrefour de la highway 19 et plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Vous pouvez continuer à gauche le périple vers la Waipio Valley, il faudra compter en plus du temps sur place 1h05 et 80km pour rejoindre Hilo ensuite, ou 1h20 et 98km pour revenir à Kailua-Kona.
  • Vous pouvez rentrer à Kailua-Kona si votre hébergement s’y trouve, comptez 50 minutes et 66km.
  • Vous pouvez vous arrêter ici si vous avez prévu de loger à Waimea.
  • Enfin, le temps avançant vite, vous pouvez en cette fin d’après-midi envisager une montée au Mauna Kea suivant les conditions météo, le visitor center se trouvant à une petite heure, 74km, du carrefour (voir notre article sur le Mauna Kea).

Waipi'o Valley – Valley of the Kings

Le Lookout

Nous voilà arrivés à notre dernière étape de notre périple au nord de l’île d’Hawaii, et quelle étape ! "Cherry on the cake", "Cerise sur le gâteau," "Cereza sobre el pastel", peu importe d’où l’on vient, le sentiment sera le même.

Vue depuis le Waipi'o lookout

Au bout du petit parking, un escalier descend vers le point de vue. Ici la vue est incroyable, et d’autres merveilles se cachent ici.

La randonnée pour découvrir Waipi'o valley

Il vous faudra descendre les quelques 400m de dénivelé pour arriver sur la plage en contre-bas en suivant la route. Prévoyez assez d'énergie pour remonter car la pente moyenne est de 25%! 

D’ici vous pourrez admirer, si les conditions sont réunies, la superbe chute qui s’élance de la crête pour s’échouer à quelques mètres de l’océan, sur votre gauche en regardant vers la vallée. Le fond de la vallée est superbe, mais il n'est pas facile à atteindre.

Pour les personnes souhaitant se rendre dans la vallée sans efforts, il est à noter que l’accès n’est autorisé qu’aux 4x4 (hors compagnies de locations habituelles), cette route étant la plus raide sur cette longueur aux USA! En effet, les loueurs "classiques" vous interdiront d'emprunter cette route, même si vous avez loué un 4x4, et pour cause. La pente moyenne est de 25% et certaines portions ne sont pas revêtues. Cette route est donc extrêmement dangereuse surtout pas temps de pluie. Il vous sera néanmoins possible de louer les services de « tour compagnies » qui vous amèneront jusqu’au cœur de la Waipio Valley.

Waipio Valley

C'est au fond de cette vallée presque inaccessible où vivent moins de 100 âmes dont l'activité principale est l’agriculture. Waipi'o Valley est aussi chargé d’histoire. C’est ici qu’a été caché durant son enfance le futur roi Kamehameha pendant que des guerres faisaient rage sur l’archipel, et il s’exerça ici pour devenir le plus grand guerrier et unificateur d’Hawaii.

Les Hi’ilawe Falls

S’il vous reste un peu de force et du temps, vous pouvez vous rendre aux Hi’ilawe Falls, les plus hautes chutes de Big Island (422m). Une fois descendus dans la vallée, prenez la route à gauche, les chutes devraient être visibles au bout de 5-10 minutes de marche.

Les Hi'ilawe falls

Nous ne sommes pas descendus dans la vallée par manque de temps, mais attention, car d’après des témoignages, l’accès aux chutes est difficile car il faut traverser pas mal de propriétés privées pour s’y rendre. Malgré tout, les hawaïens étant des personnes accueillantes, peut-être vous laisseront-elles passer ? 

Quelle durée pour découvrir le Nord de Big Island?

Voilà ce qui clôture cette balade pour découvrir le Nord de l'île. Pour bien profiter des différents points d'intérêts mentionnés dans cet article, 2 jours nous semblent nécessaires pour bien en profiter, et 3 jours si vous souhaitez faire les longues randonnées. L'ayant fait en une journée, je peux vous dire que c'était clairement trop court!

La vidéo complète de notre parcours au nord de Big Island

Les lieux sur la carte
Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire