Gravir le Mauna Kea, le plus haut sommet d'Hawaii

Rédigé par Flo Publié le 05/06/2017

Il existe sur terre des lieux qui vous font vibrer plus que d’autres. Le Mauna Kea fait parti de ceux-là. Le Mauna Kea est un volcan rouge endormi et âgé d’environ 1 million d’années.

Il est une curiosité pour plusieurs raisons:

  • Premièrement, il s’agit du point culminant du Pacifique (4 207 m) et par conséquent d’Hawaii.
  • Deuxièmement, il accueille le lac Wai’au qui est, je vous le donne en mille, le lac le plus élevé du bassin Pacifique à 3 968 m d'altitude (nous y reviendrons plus tard).
  • Troisièmement, parce qu’il abrite une importante communauté scientifique avec le centre Onizuka situé à 2 800 m d’altitude et d'impressionnants télescopes situés au sommet qui scrutent le ciel (à voir également plus loin dans cet article).
  • Et enfin parce qu’en venant de la ville de Kona située sur la côté Ouest, vous aurez traversé pas moins de 7 types de climats différents!

Et rien que pour ça, je dis chapeau dame nature!

Le sommet du Mauna Kea

Le Mauna Kea et le Mauna Loa: Deux immenses volcans

Mais le périple vers le sommet du Mauna Kea se prépare, vous vous apprêtez après tout à vous rendre à 4 207 m d'altitude, ce n’est pas rien pour l’organisme! En parlant d’élévation, une fois en haut, dites-vous que vous êtes sur une montagne de plus de 10 000 m, soit plus haute que l’Everest en comptant la partie immergée, car la base du Mauna Kea se trouve au fond de l'océan, s'agissant d'une île. Mais rien de comparable tout de même avec son voisin le Mauna Loa qui culmine à 40 m de moins (soit à 4 169 m), mais qui s’élève à 17 000 m (oui oui, 17 km) au-dessus de sa base!! Ce volcan est tout simplement immense!!

Se rendre au sommet du Mauna Kea

Avant d’envisager de vous attaquer à ce monument, il vous faut savoir que vous ne pourrez peut-être pas vous y rendre par vos propres moyens. En tout cas pas légalement, car la quasi-totalité des loueurs de véhicules (sauf 1), interdisent l’ascension vers le sommet, la route se transformant en une portion de rocailles « relativement correctement entretenue » après le Visitor Center, situé à mi-chemin entre le sommet et la jonction avec la Saddle Road. A noter que dans tous les cas, la route permet à tous les types de véhicule de monter jusqu'au Visitor Center.

Mais ne désespérez pas! Il vous reste 4 solutions pour vous rendre là-haut.

Coupoles d'observatoires au sommet du Mauna Kea

Louer un 4x4 chez Harpers

La première est de trouver le loueur qui autorise ses véhicules à monter en haut du Mauna Kea. Et quand je dis le loueur, ce n’est pas par hasard, car d’après nos recherches, un seul loueur se risque à vous proposer ses services dans ce domaine, c’est d’ailleurs son principal argument commercial, je vous laisse juger par vous-même (en anglais) : https://www.harpershawaii.com/maunakea.html 

En se fiant aux avis glanés sur le net, ce loueur a une réputation moyenne et n’est pas spécialement bon marché, étant en situation de quasi-monopole.

Réserver une excursion

Deuxième solution, les tours organisés, avec plus ou moins d’activités au programme (coucher de soleil, observation d’astres, visite d’observatoires,…) incluant parfois le repas, pour des prix commençant aux alentours de 200$/personne.

Nous n’avons pas exploré cette voie, mais peu avant la fin du coucher du soleil, nous avons vu débarquer au sommet environ 4 à 5 mini-bus qui se sont stationnés derrière les quelques voitures au sommet. Les véhicules sont restés environ 20 minutes, le temps du coucher de soleil, et sont repartis aussi sec. Il faisait un vent glacial, si bien que les touristes sont finalement pour la plupart restés à l'intérieur des bus.

Monter avec un "classique" 4x4 de location

Troisième et dernière solution en voiture: braver les interdits. De l’aveu même du loueur où nous avons pris notre voiture, un SUV 4x4 fait largement l’affaire. Il suffira simplement de faire un minimum attention où l’on pose ses roues, et de ne pas abuser du frein en descente en jouant avec la boite de vitesse (vitesse basse ou courte). La piste ne possède pas d'obstacle à franchir, il s'agit juste d'un amoncellement de petits cailloux et donc relativement simple à parcourir.

Sur la piste qui mène au sommet du Mauna Kea

Côté prix, nous avons payé certes 200$ de plus qu'une voiture "standard" pour un upgrade en 4x4 pour 8 jours de location, mais nous avons pu choisir le moment idéal pour nous rendre au sommet, et nous étions libres de nous arrêter quand nous le souhaitions pour observer les étoiles. Et ça, ça n’a pas de prix ! Vous pouvez également louer un 4x4 à la journée en le réservant sur Internet (ce sera bien moins cher qu'au comptoir).

Toutefois, gardez bien à l'esprit que vous ne serez JAMAIS assurés sur une route non revêtue aux USA.

Pour ceux qui se demandent si il est possible de tout de même monter au sommet en véhicule "standard", je dirai que c'est possible mais seulement si elle est équipée d’un sélecteur de vitesse pour jouer du frein moteur en descente (sinon il y a un risque de surchauffe des freins). Je ne recommande cependant pas cette dernière solution, car d'une part c'est interdit et d'autre part, l’état de la route pouvant varier, vous pourriez vous retrouver coincés (et là vous ne serez pas assurés) voir endommager le véhicule. Moyen.

Terminer l'ascension du Mauna Kea à pied, depuis le Visitor Center

Si vous êtes adepte des randonnées extrêmes, vous pouvez tenter cette option (que nous n'avons pas testé). Le sentier part du Visitor Center et grimpe jusqu'au sommet pendant 10 km pour gravir les 1400 mètres de dénivelé restants.

D'après les informations du Visitor Center, il faut compter 8 heures pour réaliser l'aller/retour. Soyez bien préparés avant de monter car les effets de l'altitude combiné à l'effort physique peuvent être dangereux. Pensez aussi à vous signaler au Visitor Center avant d'entreprendre la randonnée et équipez-vous en conséquence (protections UV et vêtements longs).

Les effets de l'altitude sur votre corps

Il faut également prendre en compte les effets de l’altitude sur votre organisme. Bien entendu vous savez que le manque d’oxygène altère votre respiration. Mais ce n’est pas le seul effet qui vous guette. Sans vouloir vous affoler, le visitor center vous mettra en garde contre les effets de l’altitude: migraines, nausées, tremblements, vertiges, œdème pulmonaire, œdème cérébral, ou encore de violents coups de soleil, des risques de dommages aux yeux à cause des UV sont aussi des symptômes observés chez certaines personnes sensibles.

Que vous soyez entraînés à l'effort ou non, le mal d'altitude peu toucher tout le monde.

Au dessus des nuages, à plus de 4000 mètres d'altitude

Heureusement pour vous, les Smartrippers sont là ! Si vous suivez quelques conseils simples, vous mettrez toutes les chances de votre côté.

  • Premièrement, si vous avez bu de l'alcool avant de monter, si vous êtes enceinte, si vous avez des antécédents de problèmes respiratoires ou encore avez une condition physique précaire, nous vous déconseillons fortement de vous aventurer au sommet Mauna Kea. Si vous avez fait de la plongé en bouteille la veille, oubliez le sommet car vous devrez laisser au moins 24 h à votre corps pour s'acclimater. Toutefois, vous pourrez sans problème vous rendre au Visitor Center (2 800 m) observer les étoiles à la tombée de la nuit. 
  • Deuxièmement, évitez de monter après une journée de farniente et bronzage à la plage, le contraste pour votre organisme n’en serait que plus fort. Vous pouvez malgré tout tenter le coup en augmentant de 30 minutes les temps du prochain conseil.
  • Troisièmement, montez par paliers et arrêtez-vous régulièrement pour accoutumer votre corps. Faites environ une pause de 30 minutes à 1h00 tous les 1 500 mètres. Un arrêt d'au moins 45 minutes sera obligatoire au Visitor Center avant de terminer l'ascension.
  • Quatrièmement, PORTEZ DES LUNETTES DE SOLEIL. C’est bête, mais nous avons tous les deux eu des soucis aux yeux car nous n’avons pas porté continuellement nos lunettes de soleil (les UV sont beaucoup plus violents à cette altitude). Résultats: de la persistance rétinienne pendant près d'une heure (sorte d'étoiles dans les yeux) pour Sandrine et des soucis similaires et ponctuels pour moi, pendant 2 semaines…

Si malgré tous ces conseils, vous ressentez les symptômes cités plus haut, redescendez immédiatement de quelques centaines de mètres afin d’éviter que votre état s’aggrave, les soins aux Etats-Unis, c’est pas donné !

Les étapes de l'ascension du Mauna Kea en voiture

Faire un premier arrêt vers 2 000 m d'altitude

En venant de Kona, arrêtez-vous au Mauna Kea State Park, mile marker 34 sur la route 200. Vous y trouverez des sanitaires, de quoi pique-niquer et vous habituer à l’altitude. Depuis Hilo, stationnez à l’intersection de la route 200 et de la montée vers le Mauna Kea, sur le parking du Pu’u Huluhulu, dont vous pourrez faire l’ascension. Rien ne vous empêche de vous arrêter ici si vous venez de Kona. Ici, pas de commodités. Vous voilà déjà à 2 000m, mais la montée jusque-là s’est faite de façon tranquille.

L'ascension jusqu'au Visitor Center

Les choses sérieuses commencent en empruntant enfin la route vers le Mauna Kea. 10 km vous séparent du Visitor Center, que vous parcourrez en 10 minutes environ, pour une élévation supplémentaire de 800 mètres. L’arrêt est obligatoire ici pour habituer votre organisme à ce qui suit. Nous avions décidé d’y passer 1h00 pour encaisser la montée. Et cela tombe bien, car le Visitor Center propose des vidéos pour en savoir plus sur la géologie, l’histoire, et la place du volcan dans la culture hawaïenne.

Avant de reprendre la route, pensez à utiliser les sanitaires du Visitor Center (seules des toilettes chimiques sont disposées à de rares endroits près du sommet).

Du Visitor Center au sommet du Mauna Kea

A partir du Visitor Center, la route laisse place à une piste de cailloux de 7.4 km assez défoncée, bien qu’elle soit régulièrement entretenue. Un panneau indique ici que la suite de la piste est réservée aux véhicules 4x4.

Début de la piste vers le Mauna Kea

La route monte plus fort en formant de grands lacets sur une douzaine de kilomètres. 10.5km après avoir laissé le Visitor Center, vous trouverez un petit parking d’une quinzaine de places, ainsi qu'un WC chimique, sur la droite de la route. Cet endroit marque le départ du trail vers le lac Wai’au (voir paragraphe suivant), et l’occasion de s’habituer aux 3 900 m d’altitude que vous venez d’atteindre.

Prenez votre temps, respirez profondément et lentement et ne faites pas d’efforts superflus. Restez ici une bonne demi-heure avant d’envisager d’attaquer la randonnée, ou environ 15-20 minutes si vous souhaitez monter directement au sommet. C’est certes long, mais il serait dommage de devoir redescendre en catastrophe. 

Petits cratères rouges au sommet du Mauna Kea

C'est à cette altitude que nous avons commencé à ressentir les premiers symptômes. Dès l'arrêt de notre véhicule, nous avons tous les deux eu la sensation de nous sentir sur le pont d'un bateau, le sol ne semblant pas stable. L'effet a duré environ 15 minutes puis s'est estompé. Puis dès que nous sommes sortis, nous avons immédiatement subit de la persistance rétinienne car nous n'avions pas mis tout de suite nos lunettes de soleil. Ici, les UV sont plus violents! Surtout mettez vos lunettes de soleil et gardez-les!

Pour terminer l'ascension, il ne vous reste plus qu’à franchir les 300 derniers mètres d’élévation pour vous retrouver au sommet du Pacifique avec cette vue à couper le souffle (mais pas trop, c’est déjà pas simple de trouver de l’oxygène ici alors bon… :o) ).

La vidéo de notre journée au Mauna Kea

A faire près du sommet

La petite randonnée vers le lac Wai’au

Vous souhaitez vous dégourdir les jambes et avoir les sensations que ressentent les randonneurs de hautes altitudes? Nous vous encourageons à faire le Wai’au Trail qui contourne le Pu’uhaukea Cinder cone, en passant par le lac Wai’au. Comptez environ 1,4 km pour rejoindre le lac depuis le parking, soit 2,8 km l'aller/retour.

Wai’au est sacré pour les hawaïens car pour eux, le Mauna Kea est le « cordon ombilical qui connecte la terre au paradis ». Le lac faisant parti du volcan et étant source de vie, il a été nommé ainsi en hommage à une des déesses de la neige: Wai’au. Il est donc indispensable de respecter ce lieu.

Ici les hawaïens venaient offrir à la déesse les cordons ombilicaux des nouveaux nés afin de leur apporter force et prospérité dans leur vie future. Même si de nos jours ce rite a cessé, nous vous déconseillons tout de même de vous désaltérer ici, l’image de cordons ombilicaux flottant à la surface du lac devrait vous en dissuader! Mais je vous rassure, on ne voit strictement rien flotter à la surface du lac.

Le lac vert de Wai’au au sommet du Mauna Kea

Petit conseil avant de vous lancer, prenez votre temps, marchez tranquillement car le manque d’oxygène combiné à l’effort a un effet non négligeable sur le corps! Quand je dis lentement, c'est presque un pas par seconde pour commencer! Vous vous sentirez très vite essoufflés et serez contraints d'adapter votre rythme. C'est assez étrange au début car on a l'impression d'avoir plus de 80 ans, mais on prend le rythme. Au bout de 300 mètres vous ferez surement déjà une pause, mais ne vous inquiétez pas, ça c'est normal ;)

Sur le Wai’au Trail - sommet du Mauna Kea

L'ascension n'est pas longue, mais monte légèrement. Nous avons mis près d'1h30 pour faire la boucle d'environ 2,8 km  (nous nous sommes trompés de chemin et avons été contraints de couper via les rochers de lave pour rejoindre le lac). Donc pour ne pas vous tromper, dès que vous arrivez à l'embranchement, prenez le sentier qui part à gauche. Celui de droite s'élève et rejoint les observatoires près de la route.

Visiter l'intérieur du Subaru Telescope

Il est possible de participer à une visite guidée d'un des télescopes du sommet: le Subaru Telescope. Deux types de tours vous seront proposés: en anglais ou en japonais. Commencez à vous pencher dessus dès que vos dates de voyage sont connues, les places sont comptées, et à l’heure où nous écrivons ces lignes, des travaux sont prévus dans les mois à venir ce qui diminuera encore les chances de faire la visite. Plus d'infos et réservations sur le site du télescope.

Admirer le coucher du soleil au sommet

L'avantage du Mauna Kea, c'est qu'il est si haut que son sommet est quasiment toute l'année au dessus des nuages, ce qui permet de découvrir une immense vue dégagée sur le Mauna Loa, le sommet voisin, et éventuellement le Haleakala, le sommet de Maui qui culmine à plus de 3 000 mètres.

La piste permet d'accéder directement jusqu'au sommet. Elle dessert également les différents observatoires qui sont situés tout en haut. Suivez la route qui semble monter le plus haut, et tout au bout, vous arriverez sur une grande surface plane qui fera office de parking temporaire le temps du coucher du soleil.

Vue sur le Mauna Loa depuis le Mauna KeaZone stationnement sommet Mauna Kea

Pensez à monter suffisamment tôt pour avoir le temps de vous acclimater à l'altitude, sachant que le coucher du soleil est relativement rapide, car nous sommes plus proches de l'équateur que dans nos contrées. N'oubliez pas de vous informer au préalable des horaires de coucher du soleil. Si vous redoutez d'avoir la tête dans les nuages, vous pouvez consulter les webcams qui sont situées au sommet en suivant ce lien.

Une fois en haut, vous pourrez donc stationner votre véhicule sur la zone qui vous conviendra. Nous étions par exemple installés tout au bord de la plateforme, pour avoir la meilleure place et pouvoir ainsi admirer le soleil décliner depuis la voiture.

Panorama au sommet du Mauna Kea

Lorsque nous y étions, mi-avril, nous n'étions que 5 voitures, en plus des 4 ou 5 mini-bus des excursions organisées, qui se sont garés derrière. Autant vous dire que nous n'étions pas très nombreux, ce qui laisse la possibilité pour les photographes d'avoir toute la place pour immortaliser l'instant.

Petit conseil pratique: Si vous avez besoin de vous rendre aux toilettes, vous pouvez utiliser la cabine située au parking du Wai’au trail, située environ 4,5 km plus bas.

Une fois le coucher du soleil terminé, vous pouvez rester sur place pour observer le ciel et l'arrivée des premières étoiles, ou redescendre doucement vers le Visitor Center. Soyez prudent car il n'y a aucun éclairage sur la route. Pensez à bien utiliser votre frein moteur en utilisant les vitesses courtes ou basses pour descendre tranquillement.

Observer les étoiles depuis le Visitor Center

Autre activité à ne pas manquer, au Visitor Center cette fois (donc accessible par tous), le Star Gazing Program. Les mardis, mercredis, vendredis et samedis, de 18h à 22h, cette manifestation gratuite est réservée en temps normal aux 115 premiers véhicules arrivés (nombres de places dans le parking). Toutefois comme les participants partent en cours de soirée, il est tout à fait possible de venir y assister en seconde partie de soirée. Nous avons d'ailleurs pu accéder au parking sans attendre lors de notre descente du sommet.

Le Star Gazing Program est un programme d’échange entre les employés du Visitor Center, des passionnés et le public sur les étoiles et l’astronomie en général. Le Visitor Center et les passionnés dispensent leurs connaissances et mettent à « disposition » leur matériel pour pouvoir observer d’un peu plus près les corps célestes et autres galaxies voisines, et font ainsi naître des vocations. Lors de notre visite, une personne racontait l'histoire des constellations en pointant un laser dans le ciel pour les identifier. C'est bien-sûr en anglais. Nous avons pu aussi observer une galaxie dans un télescope numérique qui était mis à disposition du public, vraiment impressionnant!

Fait étonnant, les villes de Big Island baissent leur lumières afin de ne pas perturber les observatoires du Mauna Kea. Combiné à l’isolement d’Hawaii au milieu du Pacifique, vous êtes alors dans l’un des lieux les plus propices à l’observation de l’univers depuis notre bonne vieille Terre. Rien qu'à l'oeil nu, vous verrez parfaitement les milliers d'étoiles de la Voie Lactée, c'est superbe!

Comment je m’habille pour monter au Mauna Kea ?

Chaudement ! Nous avons flirté avec les 1°C lors de notre passage au sommet et environ 10°C au Visitor Center. Il nous paraissait un peu excessif de prendre dans nos valises des pantalons de randonnée de mi-saison et notre veste Goretex sous les tropiques, et c’est pourtant précisément notre tenue d’Islande que nous avons dû porter ici. C’est dire si l’effet de la température et du vent est un paramètre important à ne pas oublier.

Bien s'équiper pour monter au sommet du Mauna Kea

Le vent était si froid que nous étions congelés sur place, nous obligeant à rentrer régulièrement dans la voiture pour nous réchauffer. Pensez-donc à emporter un pantalon long, un bon coupe vent, une polaire bien chaude, vos gants, bonnet et écharpe pour vous rendre au sommet!

Les lieux sur la carte
Commentaires
6 Commentaires
  1. Author avatar
    Camille et Tanguy
    07/08/2017

    On a un peu la poisse alors je préfère éviter les choses interdites ! Pas de problème pour vous dire comment c'était avec l'excursion (verdict le 16 septembre ^^). On a aussi prévu de faire le tour d'hélico sur Kauai, je pourrais vous faire un retour comme je sais que vous aviez hésité !

    • Smartrippers avatar
      Smartrippers
      07/08/2017

      Oh merci c'est super gentil :) Et bien vu pour l'hélico! Je pense que ça doit être vraiment beau d'en haut. J'espère que les conditions seront réunies pour que le vol soit grandiose! On a hâte de savoir tout ça ^^

  2. Author avatar
    Camille et Tanguy
    06/08/2017

    Merci pour ce retour, que j'ai lu un peu trop tard! On a un Nissan Rogue sur Big Island mais on a réservé l'ascension du sommet avec Arnotts Lodge car les 2 guides que j'avais le conseillaient. J'espère qu'on va pas rester 20 minutes au sommet et redescendre, on serait dégoûtés...

    • Smartrippers avatar
      Smartrippers
      06/08/2017

      Bonjour Camille, Effectivement je pense que vous pouvez monter au sommet avec un Nissan Rogue. La piste n'est pas mauvaise, c'est juste qu'elle est raide. Après, si vous ne le sentez pas, il faut mieux passer par un guide. D'ici quelques jours, vous verrez mieux la route dans la vidéo. Pour les excursions que nous avons vu, effectivement ça n'avait pas l'air top, mais en faisaient-ils partie? En tout cas, si vous faites l'excursion, on serait très intéressé par votre retour d'expérience, en espérant que ça soit une bonne aventure! Sinon pour le SUV, hormis quelques pistes pour aller aux plages près de Kona, vous n'en aurez pas trop l'usage. Après c'est plus confortable ;)

  3. Author avatar
    14/07/2017

    Salut à vous deux. Je suis content d'avoir trouvé votre site car il n'y a pas beaucoup d'information concernant Hawaï autrement que par les sites touristiques. Ma copine et moi partons pour 3 semaines à la fin août et cette montée du Mauna Kea nous allume. Belle description, nous allons reproduire votre parcours. Merci pour les conseils. J'ai une question, nous avions l'intention de louer un petit 4x4 (genre Nissan Rogue) et je me demande si ce sera suffisant. Aussi vous mentionnez le côté interdit de la montée, est-ce seulement les loueurs qui l'empêchent où il n'est pas possible de monter et vous y avez été quand même?

    • Smartrippers avatar
      Smartrippers
      14/07/2017

      Bonjour Patriq et merci :) Aucun soucis pour monter avec un Nissan Rogue, je pense que l'obligation du 4x4 est plus par mesure de sécurité pour éviter que tous les touristes montent au sommet avec leurs petites voitures et génèrent des accidents... (simple hypothèse).

      D'un point de vue légal, la montée est autorisée pour tous les véhicules 4x4 comme le mentionnent les panneaux que l'on voit sur la photo vers le milieu de l'article. Par contre, votre loueur de voiture peut vous en interdire l'accès (il y a de grandes chances pour que ce soit le cas), ce qui implique que si vous lui désobéissez, vous ne serez pas assurés en cas de problème sur cette portion. Et pour compléter ma réponse, il n'y a donc que les loueurs qui l'interdisent, même avec un 4x4 (hormis Harper).

      En ce qui nous concerne, le gars du comptoir nous a glissé dans l'oreille que l'on ne risquait rien avec notre Jeep Compass ^^ On l'a donc écouté en enfreignant l'interdiction du loueur... Maintenant vous savez tout ;)

Ecrire un commentaire