Observer les phoques à la plage d'Ytri Tunga

Sandrine
03/03/2017

Si vous avez prévu de découvrir la péninsule de Snaefellsnes, ajoutez cette étape à votre programme! Pourquoi? Car les plages sablonneuses du sud de la péninsule sont un refuge idéal pour les phoques qui viennent se prélasser sur les gros rochers dispersés. Les phoques s'y installent toute l'année, mais les mois de juin ou juillet sont plus propices à leur observation. Vous aurez donc de grandes chances d'apercevoir les mammifères se dorant la pilule au soleil!

Phoque sur un rocher

L'accès à la plage d'Ytri Tunga

Le spot d'observation le plus réputé de la péninsule de Snaefellsnes est la plage d'Ytri Tunga. On y accède depuis la route 54 via une petite route qui se termine par un parking. Attention, la route n'est indiquée qu'au tout dernier moment.

Une fois arrivés au parking, des panneaux vous donneront quelques indications sur les différents types de phoques que vous pourrez apercevoir. Les plus répandus sont les phoques gris et les phoques veau-marin mais il existe également d'autres espèces.

Les phoques gris et veau-marin

Les phoques gris sont les plus nombreux. Pour les reconnaître il faut regarder leur tête de profil. Le phoque gris a une grosse tête avec un museau allongé, ce qui forme une ligne presque droite allant du front jusqu'au bout des narines.

Le phoque veau-marin est moins présent en Islande, mais il préfère les plages de sable. Sa tête est presque ronde, son museau est court comparé à celui du phoque gris et le décrochement entre son front et son museau est plus marqué. Si vous repérez ses narines, elles ont la particularité d'être en forme de "V".

Bon ça c'est dans la théorie, car quand je regarde les photos des phoques que nous avons prises, je suis bien incapable d'en reconnaître l'espèce ;)

L'observation des phoques

Une fois arrivés sur les berges sablonneuses et herbeuses, scrutez l'horizon pour tenter d'apercevoir les phoques. Il est fort possible de ne pas les voir immédiatement car ils peuvent se positionner assez loin du rivage ou sur les côtés. Dans ce cas, choisissez de vous orienter vers l'est ou l'ouest, en vous laissant guider par la chance.

Ce jour là, nous étions plus inspirés pour partir vers l'est (à notre gauche en regardant vers l'océan). Nous entamons alors une petite marche sur la plage sur quelques centaines de mètres lorsque nous repérons plusieurs phoques dans les rochers. Il y en a 5. Au début nous ne les avions pas remarqués car leur pelage se confondait avec les algues sur les rochers.

Phoque sur un rocher

Heureusement, la marée était assez basse ce qui nous a permis de pouvoir nous rapprocher suffisamment pour bien les observer.

Pour bien voir les phoques, emportez avec vous une paire de jumelles.

Nous sautons de rochers en rochers pour ne pas nous mouiller les pieds. Faites attention car certains sont très glissants, surtout s'ils sont recouverts d'algues (ce qui m'a quand même valu un pied dans l'eau!). Après quelques acrobaties, nous sommes maintenant assez près d'eux pour bien les observer sans les déranger. Dans un silence total, nous les regardons s'agiter doucement. Nous restons de longues minutes ainsi à les observer, nous sommes les seuls sur la plage. Je ne sais pas s'ils nous avaient repérés, mais il n'avaient pas l'air d'être dérangés!

Phoque dormant sur un rocher

Phoque sur la plage d'Ytri Tunga

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire

Soyez les premiers informés de nos nouvelles publications en nous suivant sur les réseaux sociaux!