Le canyon étroit de Rauðfeldsgjá

Sandrine
05/03/2017

Situé sur la route 574 au bout de la péninsule de Snaefellsnes, ce lieu était encore secret il y a quelques années. Mais aujourd'hui, la médiatisation du petit canyon l'a rendu célèbre. Désormais, vous ne pourrez pas rater la petite crevasse qui est bien indiquée et dont le parking est visible depuis la route.

La marche d'approche jusqu'à Rauðfeldsgjá

Du parking, un sentier large monte pendant 500 mètres pour atteindre l'entrée du canyon. Comptez environ 10 à 15 minutes de marche pour arriver sur les lieux. Tout dépend du vent et de votre condition physique car la montée est plutôt raide surtout avec du vent de face, et peu être glissante par temps humide.

Accès à Rauðfeldsgjá

Après ces efforts, vous atteindrez l'entrée du canyon d'où sort une petite rivière. Il faudra vous mettre sur le côté et l'enjamber pour entrer dans le canyon. Attention à ne pas mettre le pied dans l'eau ;)

A l'intérieur de la gorge étroite de Rauðfeldsgjá

Vous êtes maintenant au coeur du canyon dont les hautes parois noires ne sont espacées que de quelques mètres. On a l'impression d'être dans une sorte de chambre secrète! Il fait sombre mais la lumière pénètre par la petite fente au sommet à plusieurs dizaines de mètres au dessus de nos têtes.

Cavité à l'intérieur de Rauðfeldsgjá

A l'intérieur de la cavité, une bande de terre permet à quelques personnes de s'y tenir, la rivière passant juste à côté. S'il y a trop de monde, vous devrez attendre votre tour avant de pénétrer dans l'antre.

L'endroit est très humide et il est possible que de grosses flaques d'eau vous en restreignent l'accès en cas de mauvais temps.

La visite s'arrête ici pour la plupart des visiteurs, d'où seulement nos 3 étoiles, mais si comme nous, vous êtes plus téméraires, vous pourrez poursuivre la découverte de la gorge moyennant quelques acrobaties.

A l'intérieur du canyon de RauðfeldsgjáLa petite rivière (la Sleggjubeina) s'enfonce dans le canyon en se frayant un chemin au milieu des parois étroites et des grosses pierres. Pour découvrir le reste du canyon, il faudra la remonter en escaladant de gros rochers parfois assez hauts.

La première portion est assez simple, mais bien vite, il faudra monter un rocher plus haut qui nécessitera de s'aider des mains. Du coup, n'ayant pas pris de sac à dos pour y placer mon appareil photo, j'ai dû m'arrêter ici, laissant Flo explorer le reste du canyon.

Soyez prudents car les rochers sont très glissants et l'eau plus ou moins abondante en fonction de la météo. Il est fortement possible de se mouiller les pieds.

Il est conseillé d'avoir des chaussures étanches pour remonter la rivière.

Au bout de quelques dizaines de mètres, vous serez probablement stoppés par un obstacle plus important. Un gros rocher bloque le passage, la rivière s'écoulant de part et d'autre. Pour franchir l'obstacle, une corde à noeuds a été installée. Seul problème, si la rivière n'est pas à sec, vous devrez probablement vous mouiller pour poursuivre l'aventure. Enfin, il vous faudra être assez agiles pour grimper à la corde!

Corde au bout du canyon de Rauðfeldsgjá

Nous avons donc dû stopper notre exploration à cet endroit, même si nous étions bien motivés pour continuer.

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire

Soyez les premiers informés de nos nouvelles publications en nous suivant sur les réseaux sociaux!